Catégories
Découverte

Doigt dans le cul : le tabou ultime ?

Les langues se délient aujourd’hui sur le sexe anal et les plaisirs qu’il procure. Cependant, si chez les femmes le plaisir anal est aujourd’hui assumé sans gêne aucune, il demeure un énorme tabou chez les hommes, particulièrement hétéros, qui pour la plupart s’y opposent vivement. Bien que le doigt dans l’anus soit sujet de discorde et de polémique pour beaucoup, les hommes sont pourtant ceux ayant le plus à y gagner. Levons le voile sur un vieux tabou qui a la peau dure.

Le doigt dans le cul : pourquoi tant de résistance ?

Une question d’hygiène !

Eh oui, même pour le plaisir aussi extatique soit-il, de nombreuses personnes, hommes comme femmes, se montrent très relaxants à l’exploration de l’orifice anal. L’orifice anal étant la partie par laquelle sont évacuées les déjections humaines, il est tout à fait compréhensible que beaucoup soient réticents à y laisser entrer un doigt. Cependant, cet obstacle peut être contourné par l’utilisation de gants afin de garder sa main propre. Cela ne suffit toujours pas pour autant pour vaincre le dégout de certains pour l’exploration anale. Une alternative serait alors d’opter pour une stimulation externe qui offrirait également un plaisir presque similaire bien que nettement moins intense.

La virilité masculine

Il s’agit sans aucun doute du principal obstacle à la pratique du doigt dans l’anus chez les hommes. L’exploration anale provoque en effet une inversion des rôles classiques où l’homme ordinairement ‘’pénétrant’’ se retrouve à être dans la posture du ‘’pénétré’’. Une situation qui pour nombre d’hommes représente une remise en cause de leur virilité et de leur rôle de dominant. Le fait de se faire pénétrer, ne serait-ce qu’avec un doigt est en effet perçu comme une pratique uniquement destinée aux femmes et aux homosexuels. Revient alors inéluctablement la question de l’orientation sexuelle, qui à en croire de nombreux sexologues n’est pourtant aucunement liée à l’exploration anale avec les doigts.

Briser le tabou pour une expérience sexuelle plus jouissive

Pourquoi recourir au doigt dans le cul

La pénétration anale est une pratique extrêmement jouissive pour la femme, mais encore plus pour l’homme en raison du fameux point « P ». Ceux qui l’ont déjà essayé décrivent le plaisir et l’orgasme qui en résultent comme différents et bien plus intenses que le plaisir engendré par la pénétration conventionnelle. Le point « P » chez l’homme est d’ailleurs fréquemment comparé au clitoris féminin et le plaisir qui résulte de cette stimulation prostatique est qualifié de similaire, voire plus intense. Le doigt dans l’anus en vaut donc vraiment le coup.

Vaincre le tabou

Vaincre les différents blocages qui empêchent de nombreuses personnes de faire leurs premiers pas dans l’exploration anale n’est pas chose aisée, mais demeure possible. Enfoncer un doigt, voire plusieurs est chose tout à fait possible et sans danger, à condition d’avoir une hygiène manuelle irréprochable (main propre, ongles coupés, etc.) et une excellente lubrification comme dans le cas de toute pratique sexuelle anale.

Le principal obstacle au doigt dans le cul est donc essentiellement psychologique. Il faudra donc dans un premier temps en discuter avec son partenaire des bienfaits et du plaisir qui pourraient en résulter afin de provoquer un lâcher-prise chez ce dernier. L’alcool peut également se révéler d’une très grande aide pour opérer ce lâcher-prise qui vous permettra de visiter d’autres horizons de votre sexualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *