Catégories
Découverte

Le sex-friend est-il le partenaire idéal de la mature ?

Une relation de couple, n’est pas toujours facile à vivre. L’un est trop possessif, l’autre fait des crises de jalousie à tout bout de champ. C’est donc pour éviter ces genres de situations que certaines personnes ont fait le choix de vivre une relation tout autre, qui rime avec leur convenance, sans contraintes ni obligations ; C’est le sex-friend. 

Qu’est-ce qu’un sex-friend ?

En langue française, elle peut se traduire par un(e) ami(e) sexuel(le). D’autres l’appellent plan cul régulier ou encore pote de baise. C’est celui-là ou celle-là vers qui vous vous tournez pour parler de tout et de rien pour à la fin baiser ensemble sans se soucier de quoi que ce soit. C’est un genre de relation entre deux personnes consentantes, qui se veut être simple et sans aucun engagement de l’un vis-à-vis de l’autre.

En gros ce n’est ni une affaire de mari et femme ni une affaire de camaraderie. C’est tout simplement une histoire de cul entre deux adultes qui s’épaulent et qui se réconfortent des déboires subits chacun de son côté dans sa vie sentimentale.

En effet, le sex-friend est un type de relation qui nait souvent chez des personnes qui ont eu le cœur brisé dans une relation amoureuse antérieure

C’est le cas de Laura une trentenaire qui a vécu une histoire du genre avec Julien dans un passé récent. Bien avant de se lancer dans ce plan, elle avoue avoir été victime d’une trahison par un homme qu’elle aimait tant et avec qui elle était en couple. Cette période de séparation a été pour elle l’un des moments les plus difficiles de sa vie. Ainsi pour s’en remettre, elle a posé son regard sur Julien qu’elle connaissait dans le passé. Mais cette nouvelle relation ne sera pas pareille que celle déjà vécue. Pour Laura, il n’est plus question de s’engager dans quoique ce soit. Quand ils se rencontrent, c’est pour baiser seulement et prendre du bon temps ensemble. Personne n’a de compte à rendre à l’autre. De plus lorsque l’un se sent prêt pour vivre une relation sérieuse avec une autre personne, il peut le faire sans aucun problème.

C’était la meilleure façon pour elle de panser ses blessures avant de recommencer une autre relation amoureuse avec quelqu’un d’autre. Il faut affirmer que parfois, il peut y avoir des rebondissements comme ce fût le cas de Bethsabée, une jeune intellectuelle trentenaire. Pour se remettre à plomb de sa déception amoureuse, Bethsabée a construit une relation de sex-friend avec un ami. Elle a décidé d’y rester pendant plusieurs années, même s’il faut préciser qu’entre temps, elle a mis plusieurs fois un terme à leur histoire. Mais c’était en vain, car à chaque fois qu’elle tentait de mettre fin à ladite relation, elle ne pouvait pas tenir quelques jours sans revoir son sex-friend.

C’était une relation bien différente de toutes celles qu’elle avait connues depuis longtemps

C’est une relation naturelle et sans problème autour. Elle avait la liberté de vivre sa vie sexuelle comme elle l’entend sans aucun protocole ni règlement à respecter. C’est l’indépendance totale de la femme émancipée qu’elle est. La psychanalyste Isabel Korolitski ne dira pas le contraire. Elle trouve que vivre sa vie avec son ami sexuel Axelle, est le meilleur choix qu’elle puisse faire, car dans une relation amoureuse, il existe trop de choses dont on est forcé à faire. Tenir des rapports sexuels par exemple est une chose obligatoire à faire à sa partenaire. Au cas où ce dernier n’accomplirait pas bien son devoir, ce sont des remontrances et des jugements qui s’en suivront. Par contre, le sex-friend n’a pas à se plaindre. D’ailleurs il revient à chacun de dire à l’autre ce qu’il désire.

Si la pénétration n’est pas trop ce qu’il aime et que c’est juste des caresses ou autre chose, il revient à chacun de le signifier clairement. En ce moment il ne sera plus question de plan cul, mais de plan câlin. Il arrive aussi qu’ils passent le temps à bavarder de tout et de rien devant leur petit écran. En bref, ”un sex-friend apporte du réconfort et donne l’impression d’être aimé sans jugement tout en ayant des rapports sexuels.” Parole de la psychanalyste Isabel Korolitski.

Que pensent les spécialistes sur ce genre de relation ?

Selon le sociologue Jean-Claude Kaufmann et auteur du livre SexAmour aux éditions Le Livre de Poche, la multiplicité de cette relation dans la société s’explique par le développement des réseaux sociaux et la création tous azimuts des plateformes de rencontres sur la toile où le sexe est de plus en plus débattu autrement.

Pour le philosophe Richard Mèmeteau dans son livre Sex Friends : comment bien rater sa vie amoureuse à l’ère numérique parue aux éditions Zones, la particularité du sex-friend, c’est qu’il a des avantages bien plus différents que ce que dégage la relation amoureuse classique. De plus tout se passe bien au point où personne n’est utilisé par l’autre pour faire quoi que ce soit. C’est un consentement mutuel qui ne se retrouve pas toujours de l’autre coté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *